52 logements en structure bois à Paris XXe

Equipe : Ginko & associés / Ecallard / Aïda / La compagnie du paysage

Localisation:

 Paris (75)

Maîtrise d'ouvrage:

 OGIC

Surface:

 3.200 m²

Statut:

 Concours lauréat / Etudes en cours

Le passé artisanal du site a chargé cette cour d’une identité forte encore palpable aujourd'hui. Le projet propose de réinventer ce paysage intérieur, d'en préserver l'imaginaire en le rattachant à la ville de demain : l’implantation du bâti conserve cette traversée tout en l'ouvrant aux paysages alentours. Plutôt que des jardins tournés sur eux-mêmes à l’échelle de chaque parcelle, il s'agit ici de créer des continuités végétales avec les jardins attenants afin de former un large espace vert à l’échelle de l’îlot entier et de favoriser ainsi des couloirs de biodiversité et le phénomène d'îlot de fraîcheur dans une ville qui se densifie.

Le projet se dessine par le vide et par ces espaces paysagers. Le plein en est la résultante. Le bâti, tout en couture, s’adosse aux nombreuses héberges existantes, s’enroule autour des jardins et délimite deux cours continues à rez-de-chaussée sur lesquelles se tournent les logements. La variété des hauteurs des héberges qui bornent la parcelle donnent l'échelle du bâti et la typologie de l'habitat, allant de la maisonnée de logements individuels superposés à R+2 au collectif à R+5.
La matérialité présente sur site trouve une seconde vie dans son réutilisation autour d'une oeuvre artisitique sur héberge favorisant la biodiversité du site et dans le réemploi des pavés au sol qui participent à prolonger la mémoire du lieu.

Afin de répondre aux attentes écologiques exigeantes de la ville et de ses habitants et de réduire les nuisances de chantier, la structure du bâtiment est en bois. Deux bardages mettent en valeur les volumes du bâti : les façades en prolongement des bâtiments voisins sont revêtus de panneaux minéral de ton blanc cassé, prolongeant ainsi les teintes claires d'enduit de l'existant, les façades au creux des jardins sont bardées de bois en harmonie avec le végétal des jardins.

Vue depuis la cour ouest

Implantation du projet : continuités urbaines et îlots de fraîcheur

Flexibilité structurelle = flexibilité des typologies

Plan de RDC

Plan d'étage courant

Logements évolutifs / structure poteau-poutre

Héberge habitée : réemploi des matériaux des bâtiments démolis pour renforcer la biodiversité du site