Guggenheim Helsinki

Localisation:

 Helsinki, Finland

Maîtrise d'ouvrage:

 Guggenheim Foundation

Surface:

 10.000 m²

Budget:

 100 M€ 

Statut:

 International Competition 2014

Ce volume parfait, sans orientation véritable, posé sur son piédestal, semble intemporel. Et pourtant il évolue au grè des moments et des saisons, adaptant son enveloppe aux besoins climatiques. En hiver, ce cube de verre opale aux faces lisses semble émerger naturellement de la mer gelée tel un bloc de glace rejeté sur la berge par les poussées de la banquise. L’air emprisonné entre les deux parois de verre, naturellement chauffé par le soleil, est recueilli dans le volume intérieur. L’été, les multiples orientations des ouvrants triangulaires transforment l’enveloppe de ce parallélépipède pur en un diamant aux innombrables reflets dont les facettes laissent pénétrer la fraîcheur de l’air marin dans l’ensemble des espaces de déambulation du musée. La nuit il se transforme en une véritable lanterne amarrée sur le port attirant sous sa coupe les visiteurs curieux.

Depuis les quais, un parvis en pente douce permet d'accéder à une plateforme de 4000m², nouvelle place en balcon sur la mer, coiffée d’une cloche de verre, qui permet l’usage du café, de librairie ou des espaces de détente dans une ambiance tempérée en toutes saisons.

En suspension dans cet écrin de verre, tel un morceau de bois prisonnier dans la glace, un volume brut et abstrait accueille les espaces d’exposition. Cet assemblage de lames de bois mattes et rugueuses, issues de la culture locale, joue par opposition de matière et de forme avec les facettes de la peau en verre tout en réflexion et transparence. C’est à travers cet espace de dualité que se fait l’accès aux salles d’exposition. L’ascension par les escalators gravitant autour du volume intriguant de « l’espaces des arts » invitant à la déambulation, révèle progressivement les monuments historiques de la ville, l’immensité de la baie, les arbres du parc, et dessert les différents niveaux de salles d'exposition. L’apogée du parcours se termine sur le toit de l’édifice, où, sous la verrière, se côtoient les expositions extérieures et les restaurant panoramique.